Skip to content

2008…bientôt

August 12, 2006

 

Tout doit aller vite…mais nous avons l’éternité devant nous. Au bout d’une petite semaine je crois que c’est vraiment ce qui me marque le plus ici. Cette certitude absolue partagée par beaucoup de gens dans la région que l’Asie a une revanche à prendre, doit montrer au monde de quoi elle est capable, que la roue tourne et les grands équilibres se modifient, que la richesse se crée ici et que cela attire talents, capitaux, innovation, recherche. Tout cela semble profondément ancré dans la tête de tous mes interlocuteurs. Patrons d’activité, employés, chauffeurs de taxi, agent immobilier, commerçant. Tout le monde sent que « c est ici que ca se passe » et personne ne veut rater ca.

 

Les expatriés Chinois ou Indiens, restés longtemps aux Etats-Unis ou en Europe reviennent en masse. Les sociétés accueillent à bras ouverts ces citoyens du monde. D’ou qu’ils viennent. Singapour se targue d’être une global city. Elle l’est vraiment. Ici Arab Street est à quelques blocs de la rue Clémenceau (oui, oui, vous avez bien lu). Les rôties indiennes (un des meilleurs pains au monde) se vendent à coté des épices Arabes et des poissons crus en provenance du Japon. Les Satés cuits à la sauvette dans la rue sont recouverts par les odeurs du Durian, fruit magique… et très très …mais alors très odorant. Paradis sur Terre pour faire la cuisine…

 

Francoise demandait il y a quelques semaines à un interlocuteur de la Société Générale de lui décrire un peu l’organisation de leur branche Singapourienne. Son contact lui répondait, en souriant, que l’organigramme changeait relativement rapidement pour la simple et bonne raison que l’effectif avait été multiplié par presque 10…en deux ans.  

 

Pas loin, en Chine, on se prépare avec frénésie à accueillir les prochains Jeux Olympiques et tout doit être prêt pour 2008. Tout le monde se dit que ce sera l’occasion de montrer au monde ce que la Chine est vraiment.


Dans les rues de Singapour, des hôtels en parfait état sont rasés par leur propriétaire pour reconstruire à leur place des immeubles d’habitation luxueux dont les appartements s’arrachent à prix d’or avant même d’avoir été construits. Les nouvelles fortunes de la classe moyenne émergente Chinoise et Indienne cherchent des placements lucratifs et se déversent sur la Ville au Lion. Du coup, les loyers s’envolent et sont réajustés tous les mois. Et malgré des taxes dissuasives à l’achat de véhicules neufs, la nouvelle concession BMW à quelques blocs de notre appartement est en train de refaire peau neuve et accueillera bientôt les tous derniers modèles de Munich dans un show-room de 4 étages

 

Le port d’eau profonde est réaménagé et étendu pour traiter encore plus de fret. Changi, l’aéroport international, a été le premier dans le monde à accueillir le nouveau fleuron d’Airbus. Un peu partout la ville s’hérisse de grues qui construisent non stop 24 x 7.

Advertisements
No comments yet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: