Skip to content

La ville-serre

August 12, 2006

 

Mais à la différence de Shanghai ou Beijing, les règles d’urbanisation sont strictes et Singapour qui se targue d’héberger une des dernières vraies forêt tropicale primaire, aime ses arbres.

 

Ville-jardin botanique, serre géante abritant une fourmilière humaine de 4 millions d’habitants sur 600 km2, Singapore respire et vit. Verte et tournée vers la mer, la ville est chaude, humide, et les trottoirs se remplissent d’orchidées sauvages, les palmiers côtoient les manguiers, les mangroves, les cocotiers, les arbres de pluie, les acajous. Il est interdit de couper un arbre de plus de 30 inches de circonférence. Celà donne des plans de rues et des aménagements de quartiers intéressants et un peu farfelus, les rues faisant le tour des arbres. Encore un signe d’intelligence Singapourienne qui a su, pour l’instant en tout cas, concilier économie et écosystème à la différence de Hong-Kong visitée il y a quelques semaines et où la chaleur et la population sont souvent écrasantes…en raison de l’absence de verdure.

Advertisements
No comments yet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: